• Non classé

Internet : Besançon sera bientôt dans Google Street View

Après [Besançon vu du ciel->http://besancon.20minutes-blogs.fr/archive/2008/11/11/economie-aero-medias-prend-son-envol-a-besancon.html], Besançon vu de l’intérieur. En effet, la capitale comtoise est dans la liste des villes qui vont se faire photographier en long, en large et en travers par les Google Cars.

Ces voitures, financées par le [moteur de recherche américain Google->http://www.zorgloob.com/2008/05/google-street-view-paris.asp], sont équipées d’un appareil photo permettant de photographier à 360 degrés. Après leur passage dans la boucle, il faudra attendre quelques semaines avant l’apparition des clichés sur le services « Google Street view ».

{{Un service qui ne plaît pas à tout le monde}}. Son caractère intrusif dans la vie privée n’est pas du goût de certains habitants qui n’ont pas envie de voir leur maison exposée au monde entier en un clic de souris.

La Suisse a récemment réclamé le retrait du service par [la voix du préposé fédéral->http://actu.voila.fr/actualites/high-tech/2009/08/21/la-suisse-reclame-le-retrait-du-service-en-ligne-google-street-view_347178.html] à la protection des données arguant qu’il portait atteinte à la vie privée de ses habitants.

Au registre des clichés insolites issus de Street View et qui ont été [publiés sur le web->http://www.lepost.fr/portfolio/2009/03/30/1476941_google-street-view-vous-surveillance-les-photos-les-plus-insolites.html], on trouve ceux qui se sont fait prendre en flagrant délit à la sortie d’un sex shop, ceux qui font pipi sur l’autoroute. L’un des plus célèbres clichés étant celui d’un animal sauvage percuté… par la Google car.

D’un point de vue bisontin, l’angle positif du service, c’est que les habitants auront un petit souvenir de la ville avant les travaux du TCSP, avant la construction de l’éco-quartier des Vaites… et pourront ainsi se consoler en regardant les photos dans la ville et se dire que c’était mieux avant (ou pas).

Vous aimerez aussi...