• Non classé

La Place Jean Cornet

D’abord place du Temple ou des Bénédictines, à cause du voisinage des établissements des Templiers et des religieuses bénédictines, elle devient place Dauphine en 1729 pour célébrer la naissance du dauphin, fils de Louis XV.
A la révolution elle prend le nom de place de l’Egalité… sous l’Empire celui de place du Roi de Rome… redevient Dauphine sous la Restauration avant d’être celle de l’Etat Major au milieu du XIXe avec l’installation de l’état major de la place et la direction du génie.
A l’heure actuelle elle perpétue la mémoire de Jean Cornet, commandant de F.F.I.
Que d’enseignements et de sujets de reflexion dans ces différents changements de nom…

L’actuelle fontaine monumentale qui se dresse sur cette place date de la fin du XIXe siècle.
Ce prétentieux édifice a pris la place d’une élégante fontaine élevée en 1736 et ornée en 1740 d’un joli groupe en bronze du sculpteur Herpin représentant des dauphins et des enfants, groupe parti à la fonte pendant la Révolution.

C’est dans l’hôtel Petit de Marivat qui date de 1732 que naquit en 1839 le comte Hilaire de Chardonnet, inventeur de la soie artificielle. Son portail orné d’un mascaron est flanqué de deux petits pavillons à entresol et terrasse. L’ensemble est composé d’un bâtiment principal entre deux ailes latérales qui ouvrent leur vestibule sous trois arcades.

Vous aimerez aussi...