• Non classé

La Porte Noire

La Porte Noire date du IIe siècle, sous le règne de Marc Aurèle et était déjà noire au XIe mais il ne faudrait pas que sa couleur nous empêche de nous attarder pour admirer ses nombreux reliefs : on peut y voir différentes scènes de combats, de sièges, de redditions mais aussi Thésée tuant le Minotaure, Andromède livrée au monstre marin, Ajax abattant les troupeaux des Grecs, Dédale fixant les ailes d’Icare, Minerve luttant contre un géant, Bacchus, Hébé, et encore bien d’autres.

la porte noire vue du haut de la rue Les proportions de cet arc de triomphe sont exceptionnelles bien qu’il ait perdu plus d’un mètre de hauteur au fil du temps suite au rehaussement de la chaussée ; sa hauteur atteint le double de sa largeur. De plus à l’époque romaine ses petits côtés, encastrés maintenant entre le rectorat et l’archevêché, étaient parfaitement dégagés et ornés de sculptures. Dès 1820 Denis-Philibert Lapret commence des travaux de restauration qui seront repris par Pierre Marnotte jusqu’en 1826. C’est à cette époque que le grenier à grains moyenâgeux qui surmonte le monument est abattu.

Répertoriée aux Monuments Historiques en 1840.

Vous aimerez aussi...