• Non classé

La Rue Luc Breton

L’ancienne rue de la Bouteille (le « bouteiller » ou échanson [l’officier qui sert la boisson à table] des archevêques bisontins y possédait son hôtel) porte maintenant le nom de celui qui est considéré comme le meilleur sculpteur franc-comtois du XVIIIe.

Né en 1731 à Besançon Luc Breton partit se former à Rome et de retour dans sa ville natale fonda avec le peintre Melchior Wyrsch l’école municipale de peinture et de sculpture.
On lui doit la piéta de l’église Saint-Pierre, le décor de la Fontaine des Dames, les anges de l’autel de la cathédrale Saint-Jean ainsi que plusieurs oeuvres se trouvant au Musée des Beaux Arts.
Il mourut à Besançon en 1800.

Vous aimerez aussi...