Cours Hôtelier de Besançon : Fin de service pour l’institution culinaire centenaire ?

« C’est dramatique », avec seulement 10 étudiants inscrits, le Cours Hôtelier va fermer ses portes à Besançon

Le Cours Hôtelier de Besançon, une institution de renom dans le domaine de l’hôtellerie, va malheureusement fermer ses portes cette année. En effet, avec seulement 10 étudiants inscrits pour l’année scolaire 2023-2024, l’établissement se retrouve en grandes difficultés financières et aucune offre de reprise n’a été confirmée.

Pendant plus d’un siècle, le Cours Hôtelier de Besançon a formé des futurs gouvernants, réceptionnistes et majordomes. Cependant, ces dernières années, l’école a connu une baisse d’attractivité. La directrice de l’école, Sophie Courvoisier, explique que cette baisse peut être due au manque d’heures de travail attribuées à ces métiers. Elle souligne également que la jeune génération privilégie peut-être le confort personnel avant le confort professionnel.

Les frais de scolarité élevés de l’établissement, s’élevant à 12 500 euros par an et par élève, représentaient la principale source de revenus. Malheureusement, avec un nombre d’étudiants aussi faible, il était impossible de maintenir l’école à flot.

Malgré les difficultés financières, la directrice souligne que la formation dispensée par le Cours Hôtelier était de grande qualité et garantissait quasiment un emploi à la sortie. Sur les 26 étudiants de la promotion précédente, presque tous ont déjà décroché un contrat.

La décision de liquidation judiciaire a été prise par le conseil d’administration de l’école, ce qui a surpris dans la sphère politique bisontine. Deux offres de reprise étaient sur la table, l’une portée par la fondation de formation INFA et l’autre par la Chambre de commerce et d’industrie du Doubs. Cependant, aucune offre ferme et définitive n’a été confirmée.

  Concours International des Jeunes Chefs d'Orchestre : Qui Sera le Nouveau Maestro de Demain ?

Cette fermeture aura également des conséquences sur le plan social, puisque plusieurs salariés de l’établissement devraient perdre leur emploi. Une douzaine de personnes, dont cinq travaillaient à temps plein à l’école, seront touchées.

La directrice, Sophie Courvoisier, se dit profondément triste face à cette situation. Elle souligne également l’importance du travail des professeurs et du personnel qui ont accompagné les élèves au quotidien.

Il est difficile de dire si le Cours Hôtelier pourra rouvrir ses portes un jour à Besançon. Cependant, l’école organisera une dernière cérémonie de remise de diplômes pour la promotion 2022-2023 le vendredi 22 septembre.

La fermeture du Cours Hôtelier de Besançon est une perte pour la ville et pour le domaine de l’hôtellerie. Espérons que des solutions pourront être trouvées pour préserver cet héritage et offrir de nouvelles opportunités de formation dans le futur.

ml ph