Adieu la Dame Blanche du Sybert : Démolition spectaculaire d’un symbole bisontin après 45 ans de service !

La cheminée blanche de l’Unité de valorisation énergétique du Sybert, située dans le quartier de Planoise à Besançon, a été détruite ce jeudi à l’aide d’une pelle à grand bras de 43 mètres de haut. Cet édifice emblématique de la ville avait été construit en 1975 et était utilisé pour évacuer les fumées produites par le four de l’usine. Après 45 années de service, il était temps de dire au revoir à cette cheminée qui a marqué le paysage bisontin.

Le démantèlement de la cheminée s’inscrit dans un chantier plus vaste visant à réduire le nombre de lignes d’incinération du site. Depuis le mois de juillet, les trois lignes d’incinération sont progressivement démantelées afin de ne laisser qu’un seul four en fonctionnement. La destruction de la cheminée est donc un acte symbolique qui témoigne des années de politique menée par le Sybert pour optimiser le traitement des déchets.

Pour parvenir à cette réduction du nombre de déchets ménagers, le Sybert mise sur plusieurs facteurs. Tout d’abord, il met en place des actions de sensibilisation et de pédagogie positive pour encourager les habitants de Besançon et des communautés environnantes à adopter des comportements éco-responsables. De plus, le Sybert encourage l’innovation dans le domaine du traitement des déchets et favorise l’inclusion des acteurs locaux dans ses projets.

Grâce à ces efforts, le tonnage des ordures ménagères résiduelles ne cesse de diminuer chaque année. En 2022, il atteint les 133 kg par an et par habitant, ce qui fait de Besançon et des communautés de communes Loue Lison et du Val marnaysien de bons élèves en matière de gestion des déchets.

  Le Mystère du TGV Mulhouse-Lille : Le Thriller Ferroviaire Post-Covid que la Bourgogne-Franche-Comté Refuse d'Oublier!

La destruction de la cheminée blanche du Sybert est donc une étape importante dans la transformation du site de traitement des déchets. Elle marque la volonté du Sybert de moderniser ses installations et d’adopter des pratiques plus respectueuses de l’environnement. Cette démolition spectaculaire sera visible par tous les usagers qui passent régulièrement devant l’usine, et elle témoigne du travail accompli pour améliorer la gestion des déchets dans la région.

La cheminée blanche de l’Unité de valorisation énergétique du Sybert à Besançon a été détruite après 45 années de service. Cette démolition s’inscrit dans un chantier plus vaste visant à réduire le nombre de lignes d’incinération du site. Le Sybert met en place diverses actions pour réduire le tonnage des déchets ménagers produits par habitant, et cette destruction symbolise les efforts réalisés pour améliorer la gestion des déchets dans la région.

ml ph