Cyberattaque à Annecy : comment la mairie a repris le contrôle et mis KO les pirates ?

Dans la nuit du 25 au 26 octobre, le système informatique de la ville d’Annecy a été la cible d’une cyberattaque. La municipalité a rapidement réagi en communiquant sur la situation et en prenant les mesures nécessaires pour protéger ses services en ligne. Depuis jeudi 26 octobre, un incident informatique perturbe les activités de la mairie d’Annecy.

La mairie d’Annecy a confirmé que l’attaque a été repoussée avec succès grâce à son système de protection. La Direction des usages numériques et des systèmes d’informations (Dunsi) a déclaré que les mesures de blocage et de protection mises en place par les équipes informatiques ont permis d’arrêter la tentative d’intrusion avant qu’elle ne se propage dans le système d’information de la ville. Les services numériques de la municipalité sont désormais sécurisés.

Malgré cette victoire, une enquête est en cours pour déterminer l’origine de l’attaque et les moyens utilisés par les cybercriminels. L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’informations (ANSSI) collabore avec la ville d’Annecy dans cette investigation. La municipalité a été mise en garde contre la multiplication des actes de cybercriminalité en cette fin d’année et devra renforcer encore davantage la sécurité de ses infrastructures en ligne.

Dans le cadre de cette lutte contre les cyberattaques, la ville d’Annecy a annoncé une coupure du réseau internet du 31 octobre à 17h30 au jeudi 2 novembre à 8h. Cette période permettra de mettre en place les mesures nécessaires pour renforcer la sécurité des systèmes informatiques de la municipalité.

Il convient de rappeler que ce n’est pas la première fois que la ville d’Annecy est victime d’une cyberattaque. En 2021, elle avait déjà été touchée par une tentative d’intrusion qui avait entraîné l’arrêt de tous les services informatiques de la ville.

  "Un flic, une balle" à Besançon : le message qui enflamme le débat sur les violences policières

Outre cette actualité liée à la cyberattaque, d’autres événements ont marqué la vie d’Annecy ces derniers jours. L’université d’Annecy a été évacuée en raison d’une fausse alerte à la bombe, une situation qui se répète depuis l’assassinat de Dominique Bernard. Le Bonlieu Scène nationale Annecy a enfin trouvé un nouveau dirigeant en la personne de Bertrand Salanon, qui prendra ses fonctions prochainement.

Par ailleurs, la contamination d’une des principales sources d’eau potable de l’agglomération d’Annecy par des composés poly et perfluoroalkylés (PFAS) a été révélée par une étude du journal Le Monde. Les autorités locales devront prendre des mesures pour résoudre ce problème.

Enfin, la ville d’Annecy prépare également plusieurs événements festifs et culturels, tels que la cinquantième édition du « Retour des alpages », qui promet d’offrir un spectacle haut en couleur avec le défilé des troupeaux de retour des alpages. De plus, le quartier d’Albigny accueillera la fête d’automne de l’ancileviennerie, qui mettra en avant les traditions et le folklore savoyards.

Malgré les défis auxquels elle est confrontée, Annecy reste une ville dynamique et pleine de vie. Les autorités locales s’efforcent de faire face aux problèmes rencontrés tout en continuant à proposer des événements culturels et festifs pour le plus grand plaisir des habitants et des visiteurs.

La cyberattaque qui a visé la ville d’Annecy a été efficacement repoussée grâce aux mesures de protection mises en place. Une enquête est en cours pour déterminer les responsables de cette attaque. La municipalité renforce également sa sécurité informatique pour faire face aux futures menaces. Malgré ces difficultés, Annecy reste une ville animée où de nombreux événements culturels et festifs sont prévus.

  Challenge Inter-organismes de Besançon : Un Mois pour Sauver des Vies et Remporter le Trophée de la Solidarité !

ml ph